9782709650564-001-X_0

Je fais parties des personnes qui au moment de leur lecture ont plutôt bien aimé Cinquante Nuances de Grey. J’avais lu les trois tomes en peu de temps pour ne pas laisser traîner la saga en longueur. Je vous avoue qu’après coup, je n’en pas un très grand souvenir, et je sais également qu’il y a énormément à redire sur cette saga et la représentation de la femme. Il y a beaucoup de choses qui me dérangent mais j’étais tout de même curieuse de lire ce tome du point de vue de Christian Grey même si on sait tou(te)s qu’il s’agit là principalement d’un gros coup marketing.

Cinquante nuance de Grey / Cinquante nuances plus sombres / Cinquante nuances plus claires

Christian Grey contrôle tous les aspects de sa vie : son monde est ordonné, organisé et désespérément vide, jusqu’au jour où Anastasia Steele tombe la tête la première dans son bureau. Il tente de l’oublier, mais il est emporté dans un tourbillon d’émotions qui le dépassent. À l’inverse des autres femmes, Ana l’ingénue semble lire en lui à livre ouvert, et deviner un cœur d’homme blessé derrière l’apparence glacée du magnat des affaires. Ana pourra-t-elle effacer les horreurs que Christian a connues dans son enfance et qui ne cessent de le tourmenter ? Ou est-ce que la face sombre de la sexualité de Christian, son goût exacerbé du pouvoir et le peu d’estime de soi qui le consument auront raison des sentiments de la jeune femme ?

Effectivement il s’agit donc là d’une réécriture du premier tome de la saga (et le début du second) mais cette fois ci du point de vue de Christian. Rien de nouveau donc au niveau de l’histoire, seulement une nouvelle approche et un aspect légèrement différent. Même si on ne fait que revivre une nouvelle fois leur rencontre et le début de la relation entre Ana et Christian j’ai tout de même trouvé quelques aspects intéressants. Dans la saga principale nous n’avons pas affaire un découpage particulier au niveau des chapitres, c’es le cas ici puisque nous avons des chapitres renvoyant à des dates. C’est assez simple mais assez inattendu et aide le lecteur a voir des différences entre cette version et la précédente, ça offre d’avantage de contextes et aide a se situer dans l’histoire. On se rend aussi compte de la vitesse à laquelle leur relation évolue. On a l’impression de lire un journal.

Je sais que beaucoup n’apprécient pas lorsque les romans ressortent sous un autre point de vue mais personnellement j’aime assez. Surtout ici, quand on connait la grosse personnalité et les soucis de Christian, je trouve intéressant d’avoir sa version de l’histoire, sur Anastasia mais aussi sur lui même. J’étais curieuse de connaitre les parties les plus sombres de sa vie, de son enfance, ses cauchemars etc… On a bien entendu quelques parties du livres qui sont moins trépidantes que d’autres, je pense notamment aux échanges de mails qui eux de diffèrent pas et n’apporte pas beaucoup au livre mais le point de vue de Christian dans d’autres scènes compensent un petit peu.

Bien entendu, ce n’est pas non plus le roman ou le coup de cœur du siècle. C’est agréable à parcourir mais pas indispensable. On apprend un peu plus sur le sombre personnage de Christian mais rien de nouveau à l’histoire. Cependant ceux qui ont trouvé le personnage d’Ana un peu nunuche apprécieront peut être d’avantage cette version là.

NOTE  : ★★★☆☆☆

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s