9782266218030_1_75Il était trop difficile d’attendre, obligée de le lire ce mois ci. Il me faisait de l’œil depuis ma bibliothèque ^^ J’ai même déjà acheté le tome 05 de la saga originale pour ensuite pouvoir lire le dernier tome de celle ci avec La princesse Mécanique, parce que l’attente est insoutenable. Cette saga me rend dingue. J’ai aussi l’impression que toutes mes chroniques de TMI se ressemblent mais bon l’univers étant globalement toujours le même, difficile de faire autrement. En tout cas encore un excellent tome !

L’ange mécanique

Dans les entrailles magiques de la Londres victorienne, Tessa Gray pense avoir trouvé la sécurité aux côtés des Chasseurs d’Ombres. Mais l’est-elle réellement ? Le Magister semble ne reculer devant rien pour utiliser les pouvoirs de Tessa à de sombres fins : une guerre vengeresse contre les Chasseurs d’Ombres. Tessa pourra compter sur l’aide de Jem, dévoué, et du sombre Will pour se frayer un chemin des pleines brumeuses du Yorkshire aux portes d’un manoir renfermant d’indicibles horreurs… et peut-être débusquer leur ennemi, qui délivrera Will de ses secrets ,et révélera à Tessa qui elle est réellement !

Et ça commence fort, des les premières lignes on sent que ça va être intense (en tout cas ça l’a été pour mon petit cœur tout mou) avec le personnage de Will. Je ne jamais vu une chronique ou quelqu’un le détestait, je ne crois pas que cela soit possible pour être honnête avec vous. Il montre un caractère assez particulier dans le premier volet de la saga mais c’est un personnage qui subit une évolution incroyable jusque là (et ce n’est pas fini !). On le découvre sous un tout nouveau jour et on en apprend d’avantage sur son passé, c’est tout un pan du roman qui m’a beaucoup plu. J’aime beaucoup le personnage de Magnus Bane dans la saga TMI et j’apprécie de le voir aussi présent dans celle ci, son affection et sa relation avec Will m’ont aussi beaucoup plu.

Vient ensuite le personnage de Jem, égal à lui même et toujours aussi adorable même s’il me passionne moins que Will. On ne peut s’empêcher de s’attacher a lui également mais j’ai tout de même l’impression d’avoir plus pitié qu’autre chose, sa conditions physique étant la raison principale. J’ai beaucoup de peine pour lui, et je redoute le troisième volet de la saga pour ça. Il est toujours présent et bienveillant mais j’ai tendance à le trouver un peu trop lisse. J’apprécie les personnages avec un charisme plus fort et une plus forte présence. Ce qui me plait le plus dans cette saga reste tout de même le lien entre Will & Jem. Leur relation, leur amitié est tellement forte (des parabatai). On retrouve beaucoup de duos ou trios, des amitiés au sein de romans mais je trouve celle ci particulièrement touchante. Chacun d’eux sacrifie énormément de lui même pour l’autre, allant jusqu’à préférer souffrir à la place de l’autre. C’est très marqué au sein des romans et ça prend un part très importante dans ce récit.

Et on retrouve enfin Tessa, toujours tiraillée entre deux mondes (et deux garçons). Elle continue sa quête d’identité et j’ai très hâte de connaitre le fin mot de l’histoire. Qui est réellement Mortmain, qu’entend-il par « son créateur » ? Qu’est-elle donc si elle n’est ni sorcière, ni chasseuse d’ombres ? Il y a énormément de questions en suspend la concernant et j’ai donc d’autant plus hâte de lire le dernier volet. Après l’humiliation subit par Will au cours du premier volet, elle en vient à se rapprocher de Jem et je me suis sentie dans la même situation qu’elle. Je ne sais pas qui, quand, comment elle va résoudre tout ça… C’est un des rares triangle amoureux que je trouve « légitime » et passionnant (bien qu’éprouvant aussi). Habituellement je trouve ça trop gros et pesant mais ce n’est pas le cas ici. Et même si j’ai ma petite préférence, ça me taraude. J’ai hâte hâte hâte même si je sais d’après beaucoup de lectrices américaines que je suis sur youtube que cette lecture sera intense voire douloureuse ! Ça fait peur tout de même.

Au delà des personnages, j’ai trouvé ce roman moins riche en actions et d’avantage axé sur les personnages, leur ressentis, leur relations les uns avec les autres. On parle beaucoup du passé, de la famille mais également du futur avec l’institut et la chasse de Mortmain qui est loin d’être terminée. J’ai également été surprise de la fin, avec l’apparition d’un nouveau personnage au sein de l’institut. C’était une façon intéressante de finir le roman pour nous donner encore plus matière a cogiter jusqu’au prochain tome.

NOTE : ★★★★★★

Publicités

3 réflexions sur “The Mortal Instruments / Les origines, tome 02 : Le prince mécanique – Cassandra Clare

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s