ce-qui-nous-lie-3631923

Voilà un roman que j’ai dans ma PAL depuis un moment et que j’ai envie de lire depuis longtemps. Je remettais toujours cette lecture à plus tard, je suis rarement tentée par des romans contemporains surtout français mais Samantha Bailly est une auteure dont j’ai beaucoup entendu parler et j’avais hâte de me faire une idée. J’avais lu des avis assez mitigés, des très bons et d’autres plutôt décevant. Je n’avais donc pas trop d’attentes concernant ce roman mais ça a été une agréable surprise.

Alice a un don. Les liens entre les individus lui apparaissent sous forme de fils lumineux. Un phénomène inexplicable qu’elle a appris à dissimuler… et à utiliser pour démasquer les hommes infidèles et venger les femmes trompées. Mais au fond, Alice aspire à retrouver une vie «normale», celle du bureau, des collègues et des relations simples. Son nouveau job dans un cabinet de recrutement semble lui offrir tout cela, et plus encore. Parmi les personnalités variées qui cohabitent dans l’open space, elle rencontre Raphaël, chasseur de têtes et de cœurs, un homme inaccessible qui ne la laisse pas indifférente. Le seul dont Alice n’arrive pas à percevoir les liens.

Je n’avais pas relu cette quatrième de couverture depuis mon achat qui remonte à longtemps, je me suis donc plongée dans ce roman avec un vague souvenirs de l’histoire et la couverture pour seule indication. Ça a été une lecture rapide, fluide et plaisante dans l’ensemble. Il est vrai qu’on a du mal à savoir dans quel genre placer ce roman, mais c’est aussi ce qui le rend très intéressant. Pour moi ça reste un contemporain car c’est ce qui domine, mais la touche surnaturelle avec ce donc que possède Alice apporte son petit plus.

Au départ je ne savais pas trop quoi penser du personnage d’Alice, qui utiliser son don pour dénoncer les hommes qui trompent leur femme/copine, cette capacité de voir qu’une personne a un lien. Je trouvais qu’elle se mettait dans une position assez délicate et je ne saisissais pas vraiment ce que ça lui apportait. Mais je me suis finalement attachée à elle petit à petit. J’ai aimé ces parties ou on évoque son passé même le côté « pédophilie » a été un peu difficile à gérer. Je n’ai pas non plus saisi pourquoi l’auteure à fait ce choix sur l’adolescence d’Alice, peut-être pour montrer ou appuyer sur le fait qu’Alice a depuis un réel problème dans ces relations avec les hommes. Je ne sais pas exactement. Toujours est-il que ça m’a un peu dérangé, c’est un sujet qui me touche voire me met en colère, il n’y a rien que je déteste plus.

Sa rencontre avec Raphael m’a énormément plu, sa réaction en voyant qu’aucun lien ne part de lui, et aucun ne vient vers lui non plus. complètement hermétique. J’ai trouvé l’idée assez sympa et ça donnait réellement envie de lire la suite et de savoir si elle allait arriver à savoir pourquoi, ou si un lien entre eux allait enfin naître. Le côté adultère m’a aussi un peu gêné, mais d’un autre côté je les trouvais assez complémentaires. Ils étaient tous les deux des personnages avec quelque chose de particulier qu’ils tiennent cachés mais aussi une prestance visible de tous. J’ai également adoré la fin, le fait qu’Alice prenne sa vie en mains et ne se laisse pas faire ni écraser par un homme ou une relation amoureuse.  C’était pour moi la fin qu’il fallait et je suis contente d’avoir eu ma fin, chose assez rare.

En définitive des petites choses m’ont un peu dérangée mais l’ensemble s’est révélé assez plaisant à lire et découvrir. C’est un roman que je trouve assez atypique et je suis ravie d’avoir découvert l’auteure avec celui ci, j’ai d’ailleurs hâte d’en lire un autre pour me faire une réelle idée de son travail.

NOTE : ★★★★☆☆

Publicités

10 réflexions sur “Ce qui nous lie – Samantha Bailly. (spoilers)

    1. C’est le genre de livres qui partagent, certains l’ont adoré d’autres on été très déçus, mais je suis contente d’avoir attendu avant de le lire, j’avais peut-être moins d’attentes.

    1. Oui, je suis désolée j’ai eu beaucoup de mal a le chroniquer en restant vague, je trouve que le résumé en dit déjà pas mal et c’est tout aussi bien de s’y plonger sans trop en savoir. Je fais partie de ceux qui ont aimé, mais il divise ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s