Boys Out !

Voilà un des livres qui me tentaient le plus fin 2014. Je l’avais acheté des sa sortie. J’ai pourtant un peu tardé à le lire, mais Fiona l’a mis dans mon challenge Livra’deux pour Pal’Addict avec deux autres livres mais il était évident pour moi de lire celui ci. Etant féministe le titre m’avait grandement interpellée et je me demandais ce dont il allait s’agir et surtout si cela serait bien construit. J’avais jusqu’à fin Janvier pour le challenge, mais je me doutais que ce serait un livre très vite lu et j’avais raison. Je l’ai lu en quelques heures seulement cette semaine. Petit clin d’œil pour la couverture que je trouve assez jolie avec ces beaux yeux et encore un merci à Fiona pour m’avoir fait dédicacer le livre au salon de Montreuil.

Depuis l’Éradication, le monde est gouverné par les femmes et pour les femmes uniquement. Les hommes n’ont plus le droit de cité. Tous sont bannis, ou bien traqués et placés en détention pour assurer leur seule fonction : la reproduction. Ensuite, systématiquement, ils sont éliminés. Comme toutes les jeunes filles de son âge, Lyra s’entraîne dur pour être capable d’affronter et de maîtriser les mâles qui rôdent encore. Jusqu’au jour où elle doit rencontrer un homme pour procréer à son tour…

Boys out est un roman un petit peu difficile à classer, on parle de dystopie et de science-fiction il n’y pourtant rien de fantastique dans cette univers. Il s’agit juste d’un hypothétique présent ou le monde serait régit par des femmes et les hommes vivraient caché, chassés par ces dernières. Il n’y a ni date ni trace que le roman se situe dans le futur, rien de tel qui nous donnerait un indice et j’avoue que ça m’a un petit peu déstabilisé.  Il m’a manqué quelques détails de ce genre pour que je me sente pleinement plongée dans ma lecture. J’aime énormément les dystopies et j’ai besoin de ces contextes riches pour m’y croire vraiment. Le roman est aussi très clairement ciblé jeunesse, j’ai parfois trouvé qu’il était un peu trop « facile » et que l’écriture et le contexte encore une fois n’étaient pas assez élaborés et pas toujours bien ficelés.

Au vues du titre et du résumé, ça sentait un peu tyrannie par des féministes supra radicale et je trouvais l’idée assez marrante d’écrire un livre, de raconter une histoire de ce point de vue là. Mais j’ai rapidement déchanté, l’ensemble était un peu trop brouillon et si ça aurait pu être prometteur et réussi, il m’a clairement manqué quelque chose. Des détails m’ont déplus, beaucoup trop d’incohérences à mon gouts. J’ai apprécié découvrir l’univers « inventé » par l’auteure mais il manquait pour moi une certaine cohésion, définitivement. Ok le monde est régit par des femmes (super), elles sont fortes et se battent (génial) mais elles sont obligées d’être très féminine, longueur minimale de cheveux a respecter etc (pas cool !) et dès 18 ans elles doivent être droguées pour être inconsciente ou non afin de se « laisser tripoter »  par leur ennemis emprisonnés : les hommes pour la reproduction (vous avez dit viol ? pas cool du tout)… Voilà en gros l’esprit de l’univers. Alors oui je sais, ce n’est qu’un livre mais pour moi c’est un petit peu plus que ça et j’ai le sentiment que ça renvoi une image négative du féminisme, des femmes au pouvoir et de ce genre de choses contre lesquelles on lutte continuellement.

En dehors de ça, j’ai tout de même apprécié ma lecture et la petite romance est même assez mignonne à suivre, j’ai bien aimé le personnage de Loan, que j’ai trouvé assez attachant. J’ai apprécié de suivre l’évolution du personnage de Lyra, sa prise de conscience de ses sentiments pour un homme et sa prise de position pour la cause même si c’était traité trop en surface. La fin cependant m’a laissé un gout amer dans la bouche, je n’étais pas en état pour un truc du genre donc je n’ai pas tellement apprécié, je voulais un truc heureux moi. Autre bémol (j’ai l’impression de critiquer ce livre de bout en bout alors que je l’ai même pas détesté lol) ça va clairement trop vite, il m’aurait fallu trois tomes au moins pour tout ça, avec plus de détails, un univers plus précis et construit, des personnages plus proche et des explications. On aurait pu éviter les incohérences.

NOTE : ★★★☆☆☆

Publicités

5 réflexions sur “Boys out ! – Rawia Arroum.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s