chroniques-lunaires-livre-iii-cress-de-marissa-meyer

Comme toujours avec les sagas, j’ai un train de retard… A l’heure où tout le monde l’a fini ou est en train de lire le dernier tome, moi je finis à peine le troisième tome. J’ai commencé cette lecture il y a longtemps puis je l’avais stoppée après seulement quelques chapitres, j’avais trop de travail et n’étais pas vraiment dans l’humeur pour ce genre de lecture. Je ne voulais pas me forcer à le lire, de peur de ne pas apprécier le roman à sa juste valeur. Cinder m’avait assez plus dans l’ensemble; le second tome Scarlet était et est encore aujourd’hui mon tome favori pour le moment.  J’avais hâte de lire Cress, tout le monde semblait être d’accord pour dire que la saga allait crescendo et que les tomes devenaient de mieux en mieux.

Cinder et le capitaine Thorne se sont enfuis aux côtés de Scarlet et de Loup. Le groupe rebelle projette de renverser la reine Levana et son armée. Mais, le seul espoir de la résistance réside dans Cress, qui, emprisonnée dans un satellite depuis l’enfance avec ses écrans pour seule compagnie, est devenue un hacker imbattable. Malheureusement, la reine Levana a d’autres projets pour elle, et libérer la jeune fille pourrait bien leur coûter cher…

Cress est un tome que j’appréhendais un petit peu étant donné sa taille (et quand on sait que le prochain et dernier tome est encore plus épais …) mais j’ai été surprise de voir à quel point ça se lisait vite et bien. Je me souviens du style de l’auteure et des autres tomes de la saga, il en allait de même pour ceux là. C’est agréable, la dernière chose dont on a envie quand on lit un livre de 600 pages c’est de le voir s’éterniser, que les choses n’avancent pas. Heureusement l’univers des Chroniques Lunaires est assez riche pour le lecteur sans en être trop complexe. J’aurai tendance à classer le roman dans la catégorie, non pas parce qu’il ne s’adresse qu’à un jeune public mais plutôt parce qu’il a l’avantage de couvrir un public assez large. Je pense que chacun peu lire la saga et l’apprécier à sa façon.

J’adore le fait que chaque tome nous présente un personnages mais garde un lien avec les précédents. On se retrouve donc avec ce groupe hétéroclites, chaque personnage apporte son petite quelque chose. J’aime vraiment beaucoup le concept qui nous permet de suivre plusieurs personnages en même temps, chacun venant d’un endroit différent mais dont les destins se rencontrent à un moment donné. Le groupe continue donc de s’agrandir au fil des tomes, ça nous évite d’être coincé avec un seule personnage, permet d’en avoir pour tous les goûts et libre à chacun de trouver son favori. Il me paraissait compliqué de trouver un personnage qui dépasserait Scarlet pour moi tant je l’avais aimé dans le tome la concernant. On a eu beau me dire que Cress était encore mieux, je reste sur ma première idée : #scarletforever #Loupxscarlet

 Je ne peux pas dire que je n’ai pas apprécié Cress au cours de ma lecture, j’ai même passé un très bon moment mais je l’ai quand même trouvé très bébé. Elle m’a paru tellement « petite fille » que sa relation amoureuse avec Thorne m’a perturbée. Il y avait pour moi un tel décalage dans l’attitude. Je sais bien que c’est dû au fait que Cress ait passé presque toute sa vie seule, recluse et que son caractère, son attitude viennent de là. Mais j’ai aussi ressenti ce décalage entre elle et moi ce qui m’a empêché de m’attacher autant que j’avais pu le faire avec Scarlet. Cress est à l’opposé des deux héroïnes précédentes.

Concernant le contenu, comme pour les tomes précédent celui ci est encore une fois segmentait en différent livre et en différent chapitre. Le groupe se retrouve dispatché et on suit principalement trois fils/lieux/groupe différents. L’ensemble est toujours aussi rythmé rendant la lecture fluide et addictive. En terme d’histoire, j’ai regretté que bien que le tome soit sur Cress elle n’a finalement pas été tant au centre du livre selon moi. On apprend dès la fin du tome 02 (il me semble) que c’est une pro de l’informatique mais ce côté là d’elle n’est que très peu exploité et développé. C’est bel et bien le défaut de cette saga, les relation amoureuse prennent le pas sur toutes les héroïnes. On ne se préoccupe presque que de ça, aucune d’entre elle n’est vraiment indépendante et heureuse de l’être… dommage dommage et re-dommage ! A croire que sans Loup, Thorne et Kai elle ne sont pas grand chose. Winter n’est même pas encore pleinement là qu’on nous a déjà annoncé la couleur avec Jacin… Pour revenir au personnage de Cress, j’ai eu le sentiment qu’on s’attardait plus sur ses « faiblesses » que sur sa force et ses facultés.

En résumé, même si j’ai trouvé des défauts au roman, cela reste une lecture agréable même si ne sera pas mon tome préféré. J’ai hâte de lire la suite et fin de l’histoire.

NOTE : ★★★★☆☆

Publicités

2 réflexions sur “Chroniques Lunaires, tome 03 : Cress – Marissa Meyer.

  1. Ne t’inquiètes pas, tu n’es pas la seule à avoir un train de retard ! Je n’ai toujours pas lu ce troisième tome alors que j’ai adoré les deux premiers. J’ai très hâte de retrouver Scarlet, Cinder, Loup et plus particulièrement Thorne que j’ai beaucoup apprécié dans le second tome (et qui j’espère aura une place plus importante avec cette suite), mais aussi rencontrer Cress. Il faut vraiment que je l’achète !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s