Blue-Lily-Lily-Blue

Aussitôt enchaîné après The Dream Thieves, j’ai essayé de ne pas lire trop vite et de le faire durer mais rien à faire c’était tout simplement impossible. Les deux derniers tomes de la saga m’ont été offert ensemble à mon anniversaire par Aurélie du blog FlightofSwallow et je les vois tout beaux dans ma bibliothèque. Je crois que pour le moment ce tome là est mon préféré. Je l’ai dévoré sans m’en rendre compte. Plus la saga avance plus les tomes sont meilleurs donc je pense que le dernier sera exceptionnel. Malheureusement pas de traduction française pour celui ci bien qu’il soit sortie en 2014…

There is danger in dreaming. But there is even more danger in waking up. Blue Sargent has found things. For the first time in her life, she has friends she can trust, a group to which she can belong. The Raven Boys have taken her in as one of their own. Their problems have become hers, and her problems have become theirs. The trick with found things though, is how easily they can be lost. Friends can betray. Mothers can disappear. Visions can mislead. Certainties can unravel.

 Encore une fois, le charme et la magie opèrent avec ce troisième tome absolument passionnant. J’ai eu beaucoup de mal à me freiner dans ma lecture, je ne pensais qu’à lire et à savoir la suite. Comme c’est le cas pour chacun des tomes, on passe par toute sorte d’émotions en lisant Maggie Stiefvater. L’histoire nous tient en haleine constamment. La quête de Glendower a été un peu moins présente dans le second tome et là on rattrape bien notre retard puisque c’est au cœur du récit. Il se passe énormément de choses de ce point de vue là pour ne pas dire tout. Gansey, Ronan, Adam, Noah et Blue sont plus que jamais décidé à trouver et réveiller le fameux roi endormi, malheureusement ce n’est pas aussi simple.

Comme toujours, la plume de l’auteure fait son petit effet. On retrouve des descriptions bien construites qui enrichissent le récit sans l’alourdir et entacher la bonne compréhension (même si on lit le roman en anglais). J’ai relevé des passages que j’ai trouvé absolument parfait et qui à eux seuls pourrait résumer l’ambiance si particulière de cette saga, cette amitié si forte et atypique qu’entretiennent les personnages.

-« I think it’s crazy how you’re so in love with all those raven boys. »

Orla wasn’t wrong, of course.But what she didn’t realize about Blue and her boys was that they were all in love with one another. She was no less obsessed with them than they were with her, or one another, analyzing every conversation and gesture, drawing out every joke into a longer and longer running gag, spending each moment either with one another or thinking about the next they would be with one another. Blue was perfectly aware that it was possible to have a friendship that wasn’t all-encompassing, that wasn’t blinding, deafening, maddening, quickening. It was just that now that she’d had this kind, she didn’t want the other.

Comme le titre du roman le dit, ce tome est centré sur Blue, sans pour autant négliger les autres (comme avec Ronan dans The dream Thieves), notamment Gansey et Adam. On en sait beaucoup sur Blue et on en apprend encore davantage avec ce tome, notamment sur sa relation avec la voyance et son don qu’elle considère inexistant et inintéressant. On la voit se découvrir et s’ouvrir d’avantage. Maura, la mère de Blue disparaît à la fin du second tome et c’était intéressant de connaitre les sentiments de Blue à ce sujet, de voir comment elle vit la chose. Je l’aimais déjà beaucoup et désormais encore plus après cette lecture. Je suis en émoi dès que je lis un passage entre Elle et Gansey, leur relation est si belle, complexe mais aussi si frustrante. J’ai adoré suivre leur rituel téléphonique, leur secret.

On en apprend également beaucoup sur Adam dans ce livre, sa place se fait plus importante dans la quête étant donné le lien qui l’unit à Glendower, leur communication. Il s’affirme un peu plus même s’il reste un personnage assez énigmatique. J’aime beaucoup sa retenue et en même temps son courage, il vit beaucoup de chose difficile. J’aime de plus en plus sa relation avec Ronan qui est extrêmement discrète mais puissante. Je ne sais pas vraiment comme l’expliquer. Ils sont tout deux loin d’être le genre de personnes qui crient leur sentiment sur les toits mais je sens qu’il y a quelque chose. Toutes ces petites choses que fait Ronan pour Adam, qui semblent anodines mais qui a mon avis cache bien plus. J’ai hâte de lire la suite pour ça, et je ne pense pas me tromper.

Je suis dans un état indescriptible pour le quatrième et dernier tome, si le premier concernait Adam, le second Ronan, celui ci Blue, il ne reste que Gansey et oh mon dieu qu’est ce que j’ai hâte !! Cette saga est la perfection dystopique du merveilleux monde du Young Adult.

NOTE : ★★★★★★ / ♥ / → coup de coeur

Publicités

4 réflexions sur “The Raven Cycle, book 03 : Blue Lily, Lily Blue – Maggie Stiefvater.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s