9782841116744

Un tout petit roman, emprunté il y a maintenant plus d’un an à une amie. Il était temps de le lire pour enfin le rendre à sa propriétaire. De plus, rien de mieux que les romans très courts pour faire passer les pannes de lecture. Avec un peu moins de 130 pages et un police assez large et aérée; cela a vite été lu.

Un homme en cavale se réfugie dans une boîte échangiste et tombe amoureux d’une participante. Un roman court, tout en tension et en émotion. À quelques mois de la fin de sa peine, un condamné coupe son bracelet électronique et se retrouve en cavale. Il rend une visite furtive à sa fille, lui dit au revoir, lui emprunte sa voiture et roule vers Paris. Est-il devenu fou ? Veut-il se suicider ? Prépare-t-il un coup ? Il remonte à pied les Champs-Élysées, se met à l’abri sous un porche pendant une averse, croise le regard d’une femme troublante. Puis il se réfugie dans une boîte échangiste ou, jadis, il avait des intérêts. Dans la pénombre rassurante, il va se mettre en quête d’une arme et croiser le regard d’une femme. Celle des Champs-Élysées ? Il en est certain, mais elle lui jure qu’il y a méprise. Cela ne va pas les empêcher de s’aimer.

J’ai trop tardé à faire cette chronique (lu il y a presque un mois…), même si je me souviens quelque peu du récit en relisant le résumé et même si je me souviens également avoir apprécié ma lecture quand elle a eu lieu je ne sais pas vraiment quoi dire sur ce roman… J’ai l’impression de ne pas l’avoir lu tant il ne m’a pas marqué au final ! C’est peut-être une façon intéressante de chroniquer, en attendant un peu histoire d’être certain(e) que le roman a eu un impact sur nous même minime. Il y a des livres qui même après des années ne me quittent pas mais celui ci n’en fait définitivement pas parti. Je suis pourtant sûre de moi, je ne me suis pas ennuyée pendant ma lecture et j’avais trouvé le récit assez intéressant.

La couverture est assez déconcertante parce que je m’attendais à suivre un personnage féminin alors qu’il s’agit d’un homme en cavale (??). Le soucis également est que la quatrième de couverture nous raconte quasiment toute l’histoire. Avec si peu de pages il vaut mieux essayer de faire un résumé assez court qui en dit peu pour nous pousser à ouvrir le roman. Je trouve ça réellement dommage !

J’ai trouvé que le personnage principal était assez atypique, pas le genre de héros qu’on  l’habitude de suivre. On s’attache pas mal même si le roman est très court et qu’on n’en sait finalement pas tellement à son sujet.  La narration a le mérite de surprendre un peu aussi vu que l’on suit Vincent du point de vu de son frère. Je regrette le manque cruel d’actions, d’événements particulier de ce roman, j’avais même vu venir la fin que j’ai trouvé prévisible. Dommage là encore.

En définitive, le roman a pas mal de défauts selon moi même si il y a de l’idée et du travail. J’en attendais beaucoup plus.

NOTE  : ★★☆☆☆☆

Publicités

4 réflexions sur “Arrête, Arrête ! – Serge Bramly.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s