jamais-deux-sans-toi

C’est le deuxième roman de Jojo Moyes que je lis, je l’ai bien entendu découverte avec Avant toi qui contrairement à beaucoup ne m’avait pas entièrement convaincu. Mais je me souviens que je ne l’avais pas vraiment lu quand il fallait, et je vous avoue que j’ai quand même hâte de voir l’adaptation cinématographique. Je pense que le film fera parti de ceux qui me touchent d’avantage que le roman dont ils sont adaptés. J’avais quand même acheté celui ci sous les conseils des copines Fiona et Aurélie qui elles apprécient beaucoup l’auteure. J’ai du mal à lire ces temps ci et je n’ai pas vraiment le temps non plus, je voulais donc une lecture romance, détente, quelque chose qui se lise vite mais sans que le niveau n’en soit affecté.

La vie de Jess est un désastre. Son mari a disparu de la circulation, son fils revient du collège couvert de bleus, et elle n’a pas les moyens de payer à sa fille, petit génie des maths, l’école prestigieuse qui la promettrait à un brillant avenir. Alors qu’elle finit par se faire à l’idée que sa vie n’est qu’une somme de galères, la chance lui sourit enfin. La chance, ou plutôt le millionnaire dont Jess entretient la maison de campagne. Accusé de délit d’initié, Ed est en mauvaise posture : il risque d’être ruiné et envoyé en prison si son procès tourne mal. Soucieux de s’acheter une conduite, il se propose de venir en aide à Jess. Que va donner l’addition de leurs petits et grands désastres individuels ? Une histoire d’amour aussi bouleversante qu’inattendue mettant en scène la rencontre improbable de deux êtres en perdition.

A chaque fois que j’attaque un roman de cette auteure, on me promet de passer du « rire aux larmes », c’est carrément écrit au dos du livre mais ce n’est jamais ce qui se passe. Les romans sont loin d’être mauvais, c’est même un bon livre et j’ai globalement passé un bon moment et apprécié ma lecture. Cependant pas de quoi être transcendée. J’ai à peu près le même ressenti que pour Avant toi mais ce dernier avait une fin un peu pus bouleversante, une fin qui était clairement ce que j’attendais de l’auteure. Je n’ai pas retrouver ça ici avec Jamais deux sans toi. Même si le roman comporte des passages sombres sur la vie que mène les personnages, on est clairement dans un schéma plus classique des romances. Je m’attendais à être un peu plus bousculée par les choix de l’auteur, à avoir un peu plus de surprises. Alors oui c’est mignon, c’est même une très jolie histoire. C’est aussi exactement ce dont j’avais besoin la semaine dernière quand je l’ai lu mais maintenant j’ai lu un autre roman après celui ci je me retrouve un peu dans le flou. Le roman ne m’a donc pas marqué bien longtemps (peut-être aussi parce que ma dernière lecture à été très intense !).

Plusieurs aspects m’ont déplu, j’ai tout d’abord trouvé qu’au départ le récit était assez brouillon. On a tout de suite beaucoup de points de vue, on a du mal à saisir les liens entre les personnages, les lieux, même leur age (on met un moment à savoir quel age à Tanzie et ça m’a perturbé un moment même si je ne sais pas vraiment pourquoi ça m’a titillé à ce point !).Ces changements de points de vue sont si nombreux et rapide qu’on a du mal à comprendre ou suivre un personnage en particulier. Ça a rendu au départ les personnages assez distant et j’ai donc mis un moment à m’y attacher. De plus la romance tarde à arriver donc on ressent quand même bien des longueurs pour les 200 premières pages. Je n’ai pas réellement compris ce choix des points de vue différents car dans la forme ils se ressemblent  beaucoup, je trouve ça assez intéressant quand on voit réellement une distinction entre chacun, là ce n’était pas le cas du tout. On a une voix narrative de fond qui laisse les personnages à plat, sans grande profondeur, j’ai trouvé ça dommage.

J’ai été bien plus emballée à la moitié du roman, là ou on a réellement l’impression que tout commence. On en sait un peu plus sur les personnages et on peut commencer à s’y attacher un petit peu. J’ai passé un meilleur moment de lecture à partir de ce moment là. Je lu beaucoup plus vite à partie de là et le roman fonctionne dans son ensemble grâce à cette seconde partie. Plus l’aspect romance du récit j’ai apprécié tout ce qui tournait autour de la famille. Au cours de ce voyage à travers l’Angleterre pour rejoindre l’Ecosse, on sent que chacun mène sa propre quête personnelle. Ils se trouvent eux-même et aussi en tant que Famille, que ce soit Jess avec Tanzie et Nicky (et même le chien !) ou Ed avec sa propre famille. On a donc d’avantage de petits moments d’émotions, de scènes vraiment agréables à lire. J’ai tout de même trouvé le personnage de Jess un peu terne, il lui manquait quelque chose selon moi qui l’aurait rendue plus intéressante.

En définitive, un bon moment de lecture mais comme avec Avant toi, la première partie du roman est longue et peu passionnante, la seconde partie nous captive d’avantage même si personnellement j’ai eu du mal à y croire (mais ça c’est encore une autre histoire, je ne cherchais pas du réalisme à tout prix avec cette lecture). Je dois encore être une des seules a ne pas vraiment accrocher au style de Jojo Moyes, mais que voulez vous il en faut pour tout le monde !

NOTE : ★★★★☆☆
Publicités

5 réflexions sur “Jamais deux sans toi – Jojo Moyes.

  1. Les romans de cette auteure ne me tentent pas particulièrement. Quand on me vend du «bouleversant», j’ai souvent tendance à trouver que ça tombe vite dans le pathos. Bref, t’a chronique me confirme que ce ne serait pas forcément pour moi, en tout cas pas dans l’immédiat.

    1. Je suis une de rares à ne pas adhérer. C’est le genre de registre qui me touche en film mais pas en lecture. A l’image de livres comme ‘Nos étoiles contraires’, ‘Si je reste’ qui m’ont beaucoup plu (et fait pleuré ^^) au cinéma mais ont été des lectures sympa et pas transcendantes…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s