the-book-of-ivy,-tome-2---the-revolution-of-ivy-683667

Il est arrivé Lundi matin et je l’ai dévoré dans l’après-midi ! J’ai mis ma lecture actuelle de côté pour m’y mettre. Je tenais absolument à le lire pendant que le tome 01 était encore bien frais dans ma tête ! Je dois avouer que je ne savais pas trop comment j’allais trouvé cette suite étant donné que Fiona l’a vraiment détesté et qu’on en a pas mal parlé. Cependant elle est l’unique mauvais avis que j’ai lu sur cette suite et saga. Au final même s’il est selon moi en dessous du premier, j’ai tout de même passée un bon moment de lecture. Bon en même temps je ne l’aurai pas lu d’une traite sinon !

The Book of Ivy

J’ai tout perdu. Mon foyer. Ma famille. L’homme que j’aime. Ce serait si facile de capituler, de fermer les yeux et d’attendre que la faim et la soif et raison de moi. Ou bien qu’une bête sauvage me trouve. Ou même un autre survivant… Mais je refuse d’abandonner. J’en ai terminé avec la lâcheté. Il est temps pour moi d’agir, enfin. Bishop me l’avait bien dit, cet univers hostile ne pardonne pas la moindre erreur. Et au-delà e la barrière, c’est encore pire. L’hiver approche, et si je veux survivre, il va me falloir trouver de l’eau, des vivres, un abri. D’autres condamnés avec lesquels m’allier. Mais surtout, je vais devoir faire un choix : dois-je oublier ma vie d’avant, me venger de ceux qui m’ont trahie… ou mener, purement et simplement, la révolution ? Car je ne suis plus une Westfall, ni une Lattimer. Simplement Ivy. Et je suis enfin libre.

Etant donné que j’ai lu les deux tomes pratiquement à la suite, je n’ai eu aucun soucis à me resituer dans l’histoire. Ça n’a peut-être pas été aussi facile pour ceux et celles qui ont du attendre un an. Mais la première page reprend les dernier mots du premier livre et j’ai trouvé que c’était une bonne initiative. J’ai été tout de suite emballée et impatiente de savoir ce qui allait se passer. J’avais déjà quelques idées après avoir refermé le premier tome, quelques attentes disons. Et certaines se sont produites donc j’étais ravie.

Le rythme de ce second tome est relativement différent du premier. On suit donc Ivy de l’autre côté de la barrière désormais. Seule pour la majeure et première partie du roman. Ou alors en mauvaise compagnie. J’ai bien aimé la suivre toute seule un moment. Avoir ces pensée brutes. Si dans le premier volet on la sentait hésitantes et peu sure d’elle, ce n’est pas le cas dans celui ci. Ou elle prends d’avantages les devants, se fait plus intrépide et audacieuse. Ce qui change aussi du premier tome est la présence de plusieurs autres personnages secondaires.

Cependant le roman est loin d’être parfait. J’aime assez les romans aux passages longs et lents dans lesquels on est en quelques sortes coincé avec un seul personnages et ses pensée. C’est ce qu’on a eu avec la première partie de ce roman, où Ivy tente de survivre et de s’acclimater à être de l’autre côté, essaye d’oublier sa vie d’avant, sa famille, Bishop… Ce n’est pas ça qui m’a le lus gênée même si je peux comprendre que certains lecteurs aient eu envie de décrocher. Personnellement j’ai regretté le peu d’approfondissement des personnages secondaires. J’ai trouvé que le lien avec Ivy se faisait trop vite et trop bien. Un peu facile à mon gout. Caleb passe de la plus grande suspicion envers elle à une confiance presque aveugle et c’était un peu bizarre à mon sens. C’est peut-être le point qui m’a le plus dérangé dans l’ensemble de ma lecture. J’ai parfois eu du mal à comprendre le raisonnement d’Ivy par moment également. Son entêtement à chercher la dispute, à faire dire des choses alors qu’elle même reste en retrait et refuse de se livrer. Elle m’a quelque peu agacée par moment même si ce n’était pas fréquent.

En définitive, cette suite est moins réussie que le premier volet qui était d’un niveau excellent à mon gout. On retombe un peu de notre nuage. Mais l’ensemble de la saga fonctionne tout de même. Quelques points auraient mérités d’être un peu plus travaillés mais pas au point d’avoir un troisième tome à rajouter à la saga. Je suis contente que ça soit une duologie et je suis contente d’avoir lu les deux tomes à la suite, mon avis aurait surement été différent sinon. J’ai quand même eu la toute toute fin que je désiré et c’est on négligeable !

NOTE : ★★★★☆☆

Publicités

2 réflexions sur “The revolution of Ivy – Amy Engel.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s