Fiction - ISLA & the Happily Ever After - front cover RGB

TADAM ! Voici peut-être mon coup de cœur de l’été, enfin non il n’a pas été le seul. Mais j’ai eu le sentiment d’avoir plus de déceptions que de bonnes lectures cet été même si en réalité j’ai eu quelques lectures vraiment agréables. Celui ci était vraiment attendu, j’avais tellement hâte de le lire. Pour ceux qui sont passés par ici récemment, vous savez que j’ai adoré Anna and the French Kiss et que Lola and the boy next door n’a pas contre pas été à la hauteur de mes espérances. Je misais tout sur ce dernier, celui dont la couverture était ma préférée ainsi que le titre… Et il est bel et bien mon tome favoris de cette saga de romans compagnons. Je l’ai dévoré et je ne comprendrais jamais que certains le considèrent comme le moins bon. FAUX FAUX FAUX !

Anna and the French Kiss / Lola and the Boy Next Door

From the glittering streets of Manhattan to the moonlit rooftops of Paris, falling in love is easy for hopeless dreamer Isla and introspective artist Josh. But as they begin their senior year in France, Isla and Josh are quickly forced to confront the heartbreaking reality that happily-ever-afters aren’t always forever. Their romantic journey is skillfully intertwined with those of beloved couple Anna and Etienne and Lola and Cricket, whose paths are destined to collide in a sweeping finale certain to please fans old and new.

J’ai pris un tel plaisir à lire ce roman que je lui ai attribué la note de 19/20 sur Livraddict et que j’ai de plus en plus envie de lui mettre un joli 20. J’ai beaucoup aimé lire chacun des tomes à dire vrai, même Lola qui m’a pourtant un peu déçue. Stephanie Perkins a un réel don pour le genre. Chacun de ses romans possède ce petit quelque chose qui passionne et nous empêche de lâcher le roman. La lecture est encore une fois très fluide et nous avons affaire à des personnages attachants. Le modèle de ce livre là est quelque peu différent des précédents et c’est je pense, ce qui en a fait mon préféré. Alors qu’ Anna and the French kiss et Lola and the boy next door suivaient tout deux des personnages se cherchant et le roman finissait sur les couples en question. Ici, presque à l’inverse le couple se forme dans le début du roman et on suit par la suite les difficultés que cela peut entraîner. J’ai d’avantage aimé cette différence, j’ai trouvé que le roman s’adressait à un public plus âgé. Ceux qui ont lu et apprécié Anna à sa sortie ont pu tout autant (voire plus) aimer Isla. Je trouve important que l’auteur montre une évolution et suive l’age de ses lecteurs également. Ça montre un réel talent de l’auteure, mais aussi une prise de risque.

J’ai également eu le sentiment que les personnages étaient terriblement attachant et agréable à suivre. J’ai littéralement adoré le personnage d’Isla, en fait j’ai tout aimé dans ce roman : Isla, Josh, leur « rencontre » dans le café, leur relation, leur fugue, leurs tracas, leur façon de voir les choses et de les gérer… C’est pour moi le couple le plus crédible et aussi le mieux assortis que l’auteure nous a offert à travers cette trilogie. Je me suis réellement prise d’affection pour Isla, en qui j’ai réussi à me retrouver pour certains traits de caractère. J’ai du mal à comprendre comment certains aient pu la trouver immature (de ce que j’ai lu dans des critiques), je ne saisi tout simplement pas. Elle a été pour moi totalement réaliste pour une adolescente de son age, même plus mûre que les autres notamment Lola qui a souvent été insupportable à ne pas savoir ce qu’elle voulait. Je pense notamment au fait qu’Isla est un peu perdue, elle ne sait pas encore qu’est ce qu’elle va faire de sa vie et s’angoisse quand elle voit son entourage au chemin tout tracé. J’ai l’ai trouvé pleine de doute, manquant de confiance en elle et loin d’être parfaite. C’est ce qui selon fait tout son charme. Josh quant à lui est loin d’être parfait, en tout cas j’ai trouvé qu’il représentait moins ce côté « copain idéal » comme on pu l’être un peu Etienne et Cricket dans les livres précédents. Ce que j’ai aussi beaucoup aimé qu’Isla l’a toujours aimé tel quel, avec ses défauts et malgré son manque d’assiduité, le fait qu’il prenne tant de choses à la légère.

Autre bon point de ce livre, les voyages. On se retrouve à Paris dans ce même établissement ou nous avions suivi Anna et St Clair, puis une virée à Barcelone, puis aux Etats-Unis à New York. Si les thèmes principaux des ouvrages précédents étaient le cinéma et la mode, ici c’est d’art qu’il s’agit. J’ai adoré suivre les péripéties de Josh & Isla, la façon qu’il a de lui montrer sa passion, de la partager avec elle si librement. Et encore une fois, le fait de suivre leur relation amoureuse plutôt que leur chassé croisé pour être ensemble était bien plus plaisant à lire. J’ai trouvé que le livre était plein de passion et d’émotions, d’humour également même si on a quelque passages plus tristes que  d’autres, tout était bien dosé et on passe un excellent moment avec ce roman. On aborde encore une fois des sujets forts et réalistes, montrant l’évolution au cours de la saga. Ici on parle d’amour, d’amitié, de sexualité, de problèmes familiaux également, d’autisme. J’ai été conquise du début à la fin et il est le seul roman de la saga que j’ai très envie de relire pour être honnête ! Tout y est et tout fonctionne à merveille. Un vrai coup de cœur !

NOTE : ★★★★★★ / coup de cœur /

Publicités

5 réflexions sur “Isla and the happily ever after – Stephanie Perkins.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s