Les-tambours-de-l-automne-9782290099612-30

Juin 1767. Afin de vibrer pleinement à l’unisson de leur profond amour, Jamie et Claire voguent vers la Caroline du Nord. Restée seule dans un XXe siècle sans saveur, Brianna, leur fille, n’a qu’une hâte : percer le secret de sa naissance, pénétrer dans ce « cercle des fées » qui peut lui ouvrir les portes du passé comme l’anéantir à jamais, et agir sur le destin qui réserve à ses parents une mort atroce. Pour qu’enfin, dans la paix, tous les Frazer répondent d’une seule voix à l’appel de leur clan.

Le chardon et le tartan / Le talisman / Le voyage

J’ai fini mon quatrième tome d ‘Outlander il y a une semaine mais il me faut toujours pas mal de recul pour faire mes chroniques et ces livres là en particuliers. Pour ceux et celles qui me lisent assez régulièrement vous savez que cette saga a détrônée toutes celles que j’ai pu lire par le passé. Elle me fait éprouver tellement de sentiments différents qu’il est difficile de vous retranscrire tout ça par écrit. En même temps il s’en passe des choses en 1000 pages, c’est à peu prés la moyenne du nombre de pages qu’il y a pour chaque tome. Même si le second livre de la saga semblait plus lent je ne me suis jamais ennuyée en lisant Diana Galbaldon. Elle a vraiment le don de me passionner. Je ris, je pleure et parfois je m’énerve même… allant jusqu’à m’en rendre presque malade. Impossible de penser à autre chose. En effet dans chacun des tomes d’Outlander il y a eu un événement particulièrement manquant pour un ou des personnages et donc pour moi même. Il n’y a aucun doute pour le premier volet, tout le monde pense à ce même moment. En revanche pour les autres tomes, je pense que les avis peuvent diverger et chacun y trouve son compte et est plus ou moins touché par certains événements.

Un événement du second volet m’a rendu très triste, pour le tome trois m’a mise hors de moi (vraiment très énervée contre l’auteure, je ne comprends toujours pas ce choix) et là dans le tome 03 un événement m’a rendu malade, littéralement envie de vomir, de pleurer et obligée d’arrêter ma lecture. J’y pensais même le soir avant de m’endormir, ça m’a vraiment perturbée. Je me rends compte que je suis complètement folle de me mettre dans des états pareils pour des livres, des histoires mais c’est plus fort que moi. Le pire étant que je n’ai personne dans mon entourage qui lit la saga ou qui en est au même point que moi du coup je rumine tout ça, ça m’affecte et je passe pour une cinglée auprès de mes parents (joie !lol).

En dépit de ce fameux événement traumatisant pour moi, j’ai adoré ce tome. Je pense qu’il pourrait facilement être mon préféré après le tome 01, voire à égalité avec celui ci. On a un roman un peu coupé en deux, au niveau temporel d’abord et donc au niveau des personnages. On retrouve Jamie et Claire qui poursuivent leur voyage en Amérique et de l’autre côté Brianna (Roger) dans le « présent » en 1970. J’avais beaucoup aimé découvrir le personnage de Brianna dans le tome précédent qui apportait un peu de sang neuf à l’histoire (non pas que je me sois lassé de Jamie et Claire, loin de là). J’avais réellement hâte qu’elle prenne une place encore plus importante dans le récit. Je ne voulais qu’une chose : qu’elle rencontre son père ! J’attendais ça avec impatience.

J’avais vraiment prévu de lire ce roman très lentement, de prendre mon temps et le finir courant Juillet pour ensuite faire de même avec le tome 05 qui est sorti récemment. Mais une fois qu’il est arrivée ce que je voulais éperdument, à savoir Brianna retournant dans le passé pour retrouver ses parents, s’en était fini de mes bonnes petites résolutions. Impossible d’arrêter de lire. J’ai toujours beaucoup aimé les personnage de Jamie et Claire, pour de nombreuses raisons, leurs choix, leur caractère, leur façon de voir les choses et c’est donc naturellement que je me suis prise d’affection pour Brianna qui ressemble autant à son père qu’à sa mère. Elle a hérité de beaucoup de choses d’eux et ce n’est un secret pour personne que je trouve que Diana Gabaldon a fait un excellent travail dans l’écriture et la conception de ses personnage. Si Jamie et Claire ont quand même été présent pour ce tome j’ai tout de même eu l’impression que c’était celui de Brianna, son histoire, sons avancée et ses péripéties. On s’attache forcement à elle en la suivant, si forte et déterminée. C’est la raison pour laquelle je suis traumatisée, car c’est elle qui subit quelque chose au cours de ce tome. Ça m’a mis dans un état incroyable, tellement triste et en colère. D’un côté j’en voulais à l’auteure de son choix de blesser le personnage de Brianna qu’elle a pris le temps de nous faire aimer depuis le tome précédent mais d’un autre côté, malheureusement c’est réaliste. Et les romans le serait beaucoup moins si tout allait bien dans le meilleur des mondes pour tout le monde… Du coup je reste partagée. Une semaine plus tard je suis encore toute retournée, j’y pense à chaque fois que je vois le livre posé sur ma bibliothèque…

Je sais que je deviens de plus en plus féministe et je vous avoue que je n’ai plus le même regard sur mes romans que je pouvais l’avoir précédemment (ou même les films, série… même les paroles de certaines musiques hérissent le poil parfois!). Je remarque certaines choses que je n’aurai sûrement pas relevé dans le passé mais au delà de ça je me rend compte que je suis beaucoup plus sensible au fait que les (mes!) personnages féminins sont blessés. Je le vis même très très mal. C’est, je pense l’une des raison pour lesquelles ce passage m’a particulièrement choquée et perturbée alors que pour certains il serait « simplement » un passage triste ou regrettable du roman.

Je m’excuse pour ce pavé qui je m’en rend compte n’est pas réellement un avis sur ce tome. Sachez tout de même que je place ce roman parmi mes coups de cœur comme l’on été chacun des tomes de la saga. Tout simplement parce que ce sont des livres que me font ressentir un grand nombre de choses, je passe par toutes les émotions ce qui est chose rare. Ce roman était encore une fois très riche en aventure, en découverte, en histoire et j’apprécie aussi toujours de découvrir de nouvelles facettes de nos personnages principaux. Je n’imagine pas arrêter la saga ou m’en lasser, je redoute même la toute fin parce que j’aimerai qu’elle ne s’arrête jamais !

NOTE : ★★★★★★ / coup de cœur /

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s