81pGcgVNWWL._SL1500_

Voici le dernier tome de la saga de Sarah Pinborough : Les Contes des Royaumes. Je pense que très peu de personnes sont passées à coté du phénomène. On a eu le chance de découvrir ces réécritures de contes et de nos princesses ou autre personnages fétiches. Et ce pour une fois sans trop attendre, puisque en effet les trois tomes sont sortis presque à la suite, à un mois d’intervalle à chaque fois. Celui ci est sorti le 23 Mai, je suis donc en retard mais j’avais d’autre priorité niveau lecture. Ce tome clôture donc la saga, je me prends cependant à esperer que ce ne sera pas le cas. Il y a selon moi matière à faire sur les contes, et l’auteur a fait un travail assez remarquable dans l’ensemble et j’aurai aimé que ça ne s’arrête pas si tôt. Cependant, si ce dernier tome était celui que j’attendais le plus il est également celui qui m’aura le plus déçue. Le moins bon de la saga pour moi. J’en attendais surement surement beaucoup trop.

Contes des Royaumes, tome 01 / 02

La Belle au Bois dormant, le conte de fées revisité : cruel, savoureux, et tout en séduction.

Rappelez-vous la forteresse cernée de ronces, le courageux prince, le fuseau ensorcelé et la douce princesse endormie qui n’attend que d’être réveillée… et à présent, ouvrez ce livre et plongez dans la véritable histoire de la Belle au Bois dormant, telle qu’elle n’a jamais été révélée…

 C’est effectivement le tome que j’attendais le plus, j’étais assez frustrée de savoir qu’il serait seulement le troisième à sortir et je l’étais encore davantage une fois le livre acheté alors que je n’avais pas le temps ni le loisir de le lire. Si j’ai apprécié Poison et Charme et si j’avais hâte de me lancer dans leur lecture bien avant de les posséder, c’était encore différent avec Beauté. Aurore, soit la Belle au Dois Dormant n’est autre que ma Princesse Disney favorite. Et je suis complètement dingue de ce dessin animé, j’aime sa finesse et ses chansons ainsi que son coté plus sombre. L’ambiance qu’il dégage tout simplement.  J’avis donc très très hâte de voir cette histoire que l’ont connait tous et cette princesse adorée revisité.

C’est donc en ça que ce tome m’a déçue, j’ai le sentiment d’avoir été complètement trompé sur la marchandise ! Une autre princesse, un autre conte s’en est tout simplement accaparé. Si beaucoup soulève l’audace, l’originalité et l’inventivité du livre, je trouve personnellement que c’est tombé dans la facilité ! Je trouve qu’en effet il est très complexe de réécrire La Belle au Bois Dormant. Parce que soyons honnête, elle passe un sacré bout de temps allongée, endormie et c’est au alentour que beaucoup se passe. Et j’avais tellement hâte de découvrir comment cela allait être réécrit, comment allait être exploité ce sommeil, je m’attendais à plus et aussi quel caractère allait avoir la nouvelle Aurore. Mais en fait nous n’avons tout simplement pas d’Aurore …j’ai donc été très déçue de voir que ce personnage, cette princesse était complètement passé à la trappe pour laisser place à une autre. Cela me rappelle tout ces idiots qui trouvent que ce dessin animé, ce conte et sa princesse sont nuls, ne servent à rien. J’ai le sentiment que l’auteure a pris ce parti là et ça me désole. Alors certes oui, nous retrouvons des éléments du conte, la quenouille, le mur végétal, la malédiction par le sommeil mais je suis restée complètement bloquée sur le personnage principal. Ou plutôt le fait de ne pas l’avoir.

Pour moi ce livre n’est au final pas une réécriture de La Belle au Bois Dormant mais bel et bien d’un autre conte bien connu. J’attendais tellement de choses, je désirais tellement lire sur CETTE princesse et pas une autre que tout le reste m’a été gâché. Je finis donc la saga vraiment dépitée. Je continue de penser cependant que l’auteure maîtrise encore une fois bien le style réécritures, le genre fantastique tendance New Adult. Le contenu n’était tout simplement pas fait pour moi et mes attentes. Plus j’y pense, plus je me dis que la couverture et même le titre finalement aurait pu me mettre sur la voix, mais qu’importe je reste encore frustrée. Un jour je trouverai une vraie réécriture de la Belle au Bois Dormant qui saura me satisfaire ! Je ne désespère pas.

NOTE : ★★☆☆☆☆ / ★★★☆☆☆

Publicités

6 réflexions sur “Contes des Royaumes, tome 03 : Beauté – Sarah Pinborough.

  1. Ah oui je te comprends, c’est vrai qu’on a envie que le conte soit plus présent, mais au final, la belle au bois dormant est présente, c’est juste qu’elle a un double rôle, comme c’était le cas pour la Reine en fait. Je crois que l’auteur aime vraiment nous surprendre là où on ne s’y attendait pas, et si j’ai été assez décontenancée aussi pendant ma lecture, j’ai vraiment trouvé ça très fort!

    1. Moi j’ai eu le sentiment qu’elle n’a pas sur quoi faire du conte original, si ce n’est utiliser le sommeil. Du coup je reste vraiment sur ma faim et deçue de ne pas en avoir eu plus.

  2. Je vais finalement lire cette saga car une amie va me prêter ses tomes (c’est moi qui lui ai conseillé de les acheter! Non, non je profite à peine! :p). Ton avis me rassure car justement, de mon côté ce n’est pas la réécriture de la Belle au bois dormant qui m’attire mais justement l’utilisation de l’autre conte! Qui est de loin mon préféré. On verra bien ce que ça donnera!

    1. Ah oui, du coup y’a de grandes chances que ça te plaise. Je trouve qu’à ce niveau là c’est assez bien mené mais je trouve que c’etait salaud de nous dire que c’etait une reecriture de La Belle au Bois Dormant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s