Avant-toi

Encore une lecture pour un challenge, j’ai pris tellement de retard que je les enchaîne ici pour rattraper tout ça ! Un auteur/Un mois pour lequel c’était mon tour de choisir, j’ai opté pour Jojo Moyes dont j’ai ce livre depuis plusieurs mois et que je voulais vraiment sortir de ma PAL. Il était également dans ma PAL de printemps, c’était l’occasion parfaite. C’est un livre qui a fait beaucoup parlé de lui car il traite d’un sujet qui est encore très tabou. Mon avis reste assez mitigé, ce n’est pas réellement ce que j’attendais de ce livre et pas non plus ce dont j’avais besoin après une lecture comme celle de Deux petits pas sur le sable mouillé. C’est de ma faute, j’ai mal calculé mon coup !

Quand Lou apprend que le bar où elle est serveuse depuis des années, met la clé sous la porte, c’est la panique. En pleine crise, dans ce trou paumé de l’Angleterre, elle se démène pour dégoter un job qui lui permettra d’apporter à sa famille le soutien financier nécessaire. On lui propose un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. C’est alors que la jeune femme découvre Will, un jeune tétraplégique qui rêve de mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis.

J’ai fait l’énorme erreur de commencer ce livre, seulement quelques heures après Deux petits pas sur le sale mouillé. Comme toujours pour ne pas en connaitre trop, je n’ai pas relu le resumé. Je me suis lancée dans cette lecture tête baissée et presque seulement pour le style romance ! C’était exactement ce dont j’avais besoin mais j’ai vite compris que je m’étais lourdement trompée. Je n’ai pas su apprécier l’ouvrage en tant que tel à cause de ça. Je n’ai tout d’abord pu m’empecher d’etablir la comparaison avec le film Intouchables, qui m’avait tant boulversé. J’ai essayé tant bien que mal de me defaire du film et de mon ressenti pour ne juger que le livre mais ce ne fut pas evident. Je dois vous avouer que j’ai trouvé le livre très lourd et long ! Les 250 premières pages ne sont pas du tout passionnantes et il ne se passe pas grand chose. J’ai trouvé que beaucoup de passages ne servaient à rien. Le livre en fait 450 et à la moitié les choses n’ont pas grandement avancées, la narration est très lente. J’ai eu donc beaucoup de mal à me motiver pour l’ouvrir et tourner les pages ! Le livre aurait très largement pu se tenir avec au moins une bonne centaine de pages en moins.

Ce que j’ai regretté également, c’est la romance ! On nous promet une histoire d’amour exceptionnelle, mais elle ne dure que quelques instants.  J’étais frustrée de ne jamais la voir arriver, puis la voilà qui nous tombe dessus mais trop près de la fin du roman. Je sais qu’habituellement je râle quand la romance prend trop de place etc … mais là j’avais besoin et envie de plus de choses, de plus de petits moments vrais et heureux entre les personnages. Ils vivent tout les deux des choses très difficiles et je voulais tellement les voir l’un avec l’autre, heureux, ne serait-ce que pour un ou deux jours sans ne penser à rien a d’autre qu’eux-même. Je crois que c’est ce qui m’a rendu le plus triste au final. Ce livre manque cruellement de bons moments, de joie.

Parmi ce que je n’ai pas beaucoup aimé, on compte malheureusement aussi les personnages. Je ne me suis pas vraiment attachée au personnage de Lou, je l’ai suivi de façon simple, parce que j’y était forcée par la narration mais ce n’est pas un personnage qui m’a marqué. Et par dessus tout : sa famille. J’ai trouvé qu’elle était trop présente et surtout inutile. Sa sœur m’a exaspérée la plupart du temps. Leur façon de vivre m’a franchement déplu. Je les ai souvent trouvé assez dur avec Lou, et ils se reposaient parfois bien trop sur elle et sa paie. Enfin, je ne sais pas, leur mode de vie m’a beaucoup surprise et perturbé. J’ai ressenti un énorme décalage entre leur age et leurs agissements, Lou et sa sœur semblent par exemple, n’être que des adolescentes la plupart du temps…

Concernant le sujet du handicap, je suis assez partagée. J’ai eu le sentiment que l’auteur nous dressait un tableau des plus noir et ne montrait que ce qu’il n’était pas possible de faire pour Will ou n’importe quel tétraplégique. Même si le sujet veut ça, j’ai trouvé que le livre manquait d’optimisme, quelques petites touches par ci par là n’aurait pas fait de mal même si j’ai aimé lire les passages traitant de cette crainte du regard des autres, de l’assistance, l’impuissance et la solitude.  J’ai trouvé que l’auteur a manqué de justesse. Tout est tellement noir qu’on en connait déjà la fin, il n’y a pas de surprise quand à l’échéance choisie (du moins pour moi). Je sais que pour beaucoup le livre a été source de discussion, en effet c’est quelque chose de très tabou. C’est un sujet très très fort, personnellement j’ai apprécié l’audace de l’auteur de traiter d’un tel sujet dans un roman Young Adult. Je suis aussi surprise que ce soit paru chez Milady mais c’est quelque chose qui vaut la peine qu’on en parle. Je pense que par le fin de ce roman, il y a deux cas de figure et si certains trouveront la fin à leur gout, d’autre s’y opposeront. C’est une question de point de vu. En definitive, ce livre est tout de même une petite deception.

NOTE : ★★★☆☆☆

Publicités

9 réflexions sur “Avant toi – Jojo Moyes.

  1. Moi aussi je n’ai pas trouve en ce livre LE livre que tout le monde y a vu. Cela dit l’ecriture est fluide et meme si parfois il ne se passe pas grand chose j’ai continue ma lecture dans l’espoir de lire ce que je voulais qui arrive mais…comme toi, ca n’est pas arrive! Depuis j’ai lu d’autres livres de Jojo Moyes et je crois que j’ai prefere the girl you left behind. J’en garde tout de meme un bon souvenir.

    1. Oui effectivement, on en entend tellement de bien qu’on s’attend à quelque chose d’incroyable. J’espère avoir l’occasion de retenter le coup avec un autre livre de l’auteur et de trouver quelque chose qui me plaira davantage.

  2. J’avais tellement aimé ce livre, et effectivement il est plus sombre que ce qu’il laisse présager, et j’ai aimé ça aussi, ça m’a tellement bouleversé.. Je n’oublierai jamais les dernières pages, j’ai tellement tellement pleuré! Enfin voilà, j’avais eu un énorme coup de coeur pour ce livre, c’est dommage que ça n’ait pas été ton cas 😦

  3. Pour moi ce roman a été d’une justesse dingue ! Pour la romance, ça me paraît évident que vu la situation, elle n’arrive que timidement à la fin. Ils ne se connaissent que depuis 6 mois finalement. Les sentiments de Lou sont pourtant très forts et bien décrits. Quand ils étaient ensemble à Dignitas, j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps et aussi quand Lou lit la lettre de Will. Enfin je crois que je n’ai jamais autant touché par une histoire d’amour, elle est tellement pure, sincère et forte.
    Au final tout ce qui m’avait déplu dans la 1ère moitié du roman est effacé par la fin tellement belle. D’autant plus que Will a réussi Lou de sortir de sa coquille et de vivre pleinement sa vie. Ça aussi c’était tellement beau. Un coup de cœur pour moi !
    Ça m’énerve juste qu’il y ait eu autant de fautes et de coquilles, je vais me permettre d’envoyer un mail aux éditions Milady parce-que c’est grave de ne pas relire avant de publier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s