quatre-murs-1494218-616x0

Comme je l’ai précisé dans le post précédent, j’ai principalement acheté ce livre pour retenter le coup avec cette auteure qu’est Kéthévane Davrichewy. Après être ressortie assez partagée de ma lecture de son roman Les Séparées en Décembre dans lequel j’avais apprécié beaucoup de choses mais également été gêné par d’autres. J’ai sauté sur l’occasion de la sortie de Quatre Murs le 06 Février dernier pour tenter de me faire un avis plus complet sur Kéthévane Davicehwy. Malheureusement je classerai ce livre parmi les deceptions et j’ai bien peur de ne plus jamais lire cette auteur…

La maison familiale est trop vaste pour une femme seule. En ce jour de déménagement, les quatre enfants, devenus adultes, s’y retrouvent pour la dernière fois. Leur père est mort. Dans les pièces vides qui résonnent, les propos en apparence anodins se chargent de sous-entendus. Ces quatre-là se connaissent trop pour donner le change, d’autant que leur mère, profitant qu’ils soient pour une fois ensemble sans enfants ni conjoints, soulève la question de l’héritage.
Deux ans plus tard, rien n’est résolu : les frères et sœurs ne se parlent plus guère, et surtout pas de leur passé. Sur l’insistance de leur mère, ils ont pourtant accepté de se retrouver en Grèce, le pays de leur origine, dans la maison où l’aîné vient de s’installer. Ce voyage est, pour chacun d’entre eux, l’occasion de revenir sur l’ambivalence de leurs relations. Comment en sont-ils arrivés là, eux qui étaient tout les uns pour les autres ? Excellant à pointer la dissonance dans les voix de ses quatre protagonistes, qui chacun livre sa version des faits, Kéthévane Davrichewy, comme si elle assemblait les pièces d’un puzzle, révèle petit à petit les motifs d’un drame familial, et propose une belle variation sur la perte de l’innocence.

Cette histoire me tentait vraiment beaucoup, j’avais réellement envie de la découvrir et de lire ce roman après en avoir vu une chronique à la télé, plutôt élogieuse d’ailleurs. J’ai même décidé de de lire peu de temps l’avoir acheté. Malheureusement je n’ai une fois de plus pas accroché complètement au roman. Je le placerai même comme moins bon que Les Séparées. Ce qui m’avait plu dans ce dernier s’est troué être absent de ce livre là. J’avais énormément apprécié la plume de l’auteur, que j’avais trouvé très poétique pour décrire tout les ressentis des personnage d’Alice et Cécile. Ici le texte est plutôt simple et n’a pas suscité grand chose chez moi. Je n’est pas été émue ou particulièrement touchée. Je me suis même ennuyée pour tout dire. Le livre est pourtant loin d’être long, tenant en a peine 180 pages.

En revanche j’ai retrouvé les défauts de son précédent livre. Je n’ai cessé de me sentir perdu au fil de ma lecture. Même si ici le roman était clairement segmenté. Une partie du point de vue de Saul, un d’Hélène et l’autre de Réna et Élias, les jumeaux. Les quatre murs que représentent ces quatre enfants. Egalement un prologue et un épilogue. Je me suis dit que cette fois je ne serai pas perdue, mais ça a bel et bien été le cas. Le problème des romans de Kéthévane Davrichewy, même si elle sait capter et décrire beaucoup de sentiments, on ne sait jamais de quoi il est question exactement, de qui etc … tout est fouillis ! La construction m’a donc plus exaspéré qu’autre chose.

Et le gros point négatif comme dans le dernier également, ce sentiment plus qu’agaçant : cette impression que le roman n’est pas terminé alors qu’on le referme tout juste. Kethévane Davrichewy m’aura une fois de plus déçue. Je ne suis définitivement pas receptive à son style. Et je pense donc qu’entre nous c’est bel et bien fini ^^Dire que j’ai déboursé 17€ pour ce petit livre sans grand intérêt à mon gout … je peux vous dire que je le regrette amèrement. Ma chronique s’avère être très courte et peut-être un peu sévère, mais je ne sais pas quoi vous dire d’autre sur ce roman.

NOTE : ★★☆☆☆☆

Publicités

2 réflexions sur “Quatre murs – Kéthévane Davrichewy.

  1. Oh mince, c’est vraiment dommage, et je crois que je ne retenterai pas l’expérience avec cette auteur. Et vu le prix, c’est abusé en plus.. Je crois que Amazon Rachete peut te le reprendre à 6 ou 7 euros.. C’est peu mais bon tu ne payes pas les frais de port donc ça peut être intéressant vu que tu ne l’as pas aimé..

    1. Oui franchement je suis degoutée de l’avoir payé si cher ! Il est encore pire que Les Separées … Je vais peut-être le revendre oui, j’en ai quelques uns que je veux virer de ma bibliotheque en plus !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s