712lkCgI4QL._SL1500_

Je suis honnetement incapable de me souvenir quand est ce que j’ai acheté ce livre ! L’an dernier, ça c’est certain. Je sais également que cela fait un moment que je souhaitais le lire, grâce à tout ce qu’on a pu en dire et les bonnes notes, notamment sur Livraddict. De même sur la couverture, meilleur roman de 2012 donne de grandes esperances quand au contenu ! Je dois avouer que j’ai beaucoup aimé mais moins que ce que j’imaginais. Peut-être justement à cause de toutes ces bonnes choses que j’ai lu avant de me plonger dans le roman. Le film sortant au printemps, j’avais encore plus hâte de m’y mettre ! Ce mois ci aura été un mois de lecture en prevision de sortie cinema decidement !

Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu’elle s’y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d’autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l’attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.

J’ai enormement apprécié le theme du livre, qui est un sujet tres fort. On trouve rarement des livres pour « ados » qui traitent de sujets comme le cancer, la maladie dans son ensemble. J’ai aimé decouvrir ce livre jeunesse cntemporain, qui change un peu des multiples dystopies ou autre romans fantastiques fturistes qui visent ce même public. On ne voit plus que ça sur les etagères des librairies. Ca change et ça fait du bien, comme avec La Voleuse de Livres bien que le registre soit encore different. Jai également apprécié la note de l’auteur avant et celle de la fin, mettant les choses au point sur le fait que l’histoire etait totalement fictive, chose que l’on oublie aisement au cours de la lecture d’ailleurs.

La plume de John Green est très simple et accessible, on est plongé dans la lecture du debut à la fin malgré qu’il n’y ait aucune place pour un quelconqus suspense comme ça peut-être le cas dans d’autres genres. Ici, le denoement est quelque peu inévitable ! Nous suivons simplement Hazel & Augustus dans leur combat contre la maladie et au coeur d’une histoire d’amour. Les personnages et leur histoire sont attachants cependant je n’ai pas été aussi émue que je pensais l’être. Certes j’ai voulu pleurnicher pendant quelques passages mais je m’attendais à ressentir plus de chose que ça. Je pense que le roman est très ciblé « jeunesse » et c’est ce qui m’a laissé un peu de coté. Il m’a manqué un petit quelque chose pour que j’adhere completement à la lecture et que cela soit un coup de coeur. Je l’aurais davantage aimé il y a quelques années. Je pense qu’il m’a aussi manqué un certain realisme pour trouvrr l’histoire plus émouvante.

La chose que j’ai beaucoup aimé dans ce roman, c’est d’avoir le point de vue d’Hazel (et surement de bon nombre de malades) sur son ressenti à propos de son cancer, ses raisons de ne pas s’entourer. Le fait de se considerer comme « une grenade » par exemple, c’est quelque chose, un terme qui m’a beaucoup marqué. C’est une histoire, un recit qui est facile à lire et qui en plus donne à reflechir sur la maladie. C’etait mon premier John Green, je compte acheter et lire Qui es-tu Alaska ? bientôt pour me faire une idée complete du style de l’auteur.

NOTE : ★★★★★☆ / ★★★★★★

Publicités

13 réflexions sur “Nos étoiles contraires – John Green.

  1. On a clairement eu le même avis, il m’a également manqué un peu d’émotions, et suivre ces deux ados dans leur vie notamment amoureuse ne m’a pas toujours passionné. Mais malgré tout, le sujet de la maladie chez les enfants ne peut que bouleverser, c’est tellement injuste.. Et j’ai été touchée par de nombreux passages. D’ailleurs, celui de la grenade m’est également resté en tête, c’est très fort effectivement, et c’était vraiment triste de voir ces deux ados envisager la fin de leur vie alors qu’elle commence juste finalement.. Donc voilà, j’ai beaucoup aimé mais j’en attendais quand même beaucoup plus. J’ai très hâte de voir le film par contre !

    J’ai lu Qui es-tu Alaska? il y a plusieurs années, j’étais trèèès jeune et j’avais adoré, ça m’avait beaucoup marqué. Après, le lire en tant qu’adulte, je pense que ce sera forcément moins fort, mais tu me diras 😉 Mais je pense vraiment qu’il y a des livres faits pour être lus en tant qu’ado/enfant, et d’autres en tant qu’adulte, parce que forcément on ne va pas vivre et ressentir les choses de la même manière, mais bon je suis curieuse de savoir quand même ce que tu vas en penser.

    1. C’est vraiment une belle histoire ! J’ai le sentiment qu’elle m’a un peu moins touchée que la plupart des gens mais ça reste quand même une excellente lecture. Le film sort bientôt il a l’air extra aussi !

    1. Franchement oui, il est à lire. Il m’a tres honnetement manqué un petit quelque chose pour que cela soit un coup de coeur. Pour beaucoup ça a été un veritable coup de coeur, leur meilleure lecture de l’année et tout ça ^^ En tout cas j’attends le film avec impatience.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s