9782264059284FS

Comme d’habitude, je suis en retard ! Il s’agit là de ma dernière lecture de 2013 ! J’ai toujours besoin de recul pour chroniquer mes livres et là d’autant plus. Ce roman n’est pas banal. Je me souviens l’avoir acheté cet automne, un peu sur un coup de tête. Je suis tombée dessus par hasard, j’ai absolument adoré la couverture et le résumé à fini de me convaincre. Je suis ressortie de cette lecture assez mitigée, je ne sais pas encore quelle note lui donner !

Quand s’ouvre le roman, le 10 mai 1981, Alice et Cécile ont seize ans. Trente ans plus tard, celles qui depuis l’enfance ne se quittaient pas se sont perdues. Alice, installée dans un café, laisse vagabonder son esprit, tentant inlassablement, au fil des réflexions et des souvenirs, de comprendre la raison de cette rupture amicale, que réactivent d’autres chagrins. Plongée dans un semi-coma, Cécile, elle, écrit dans sa tête des lettres imaginaires à Alice. Tissant en une double trame les décennies écoulées, les voix des deux jeunes femmes déroulent le fil de leur histoire. Depuis leur rencontre, elles ont tout partagé : leurs premiers émois amoureux, leurs familles, leur passion pour la littérature, la bande-son et les grands moments des  » années Mitterrand « . Elles ont même rêvé à un avenir professionnel commun. Si, de cette amitié fusionnelle, Kéthévane Davrichewy excelle à évoquer les élans et la joie, si les portraits de ceux qu’Alice et Cécile ont aimés illuminent son livre, elle écrit aussi très subtilement sur la complexité des sentiments. Croisant les points de vue de ses deux narratrices, et comme à leur insu, elle laisse affleurer au fil des pages les failles, les malentendus et les secrets dont va se nourrir l’inévitable désamour. Car c’est tout simplement de la perte et de la fin de l’enfance qu’il s’agit dans ce roman à deux voix qui sonne si juste.

Je ne sais dire si j’ai adoré ou non. J’ai beaucoup aimé l’histoire. En apprendre plus sur les deux narratrices que sont Alice et Cécile, et leur amitié. Cependant le roman, bien que très court et assez complexe à lire et surtout à comprendre. Si les personnage principaux sont bien Alice et Cécile, il y en a beaucoup d’autres qui sont secondaires. Pas des tas mais le soucis ici c’est qu’il est difficile de les situer correctement, il faut parfois attendre plusieurs pages avant de savoir qui est qui. Il m’a par exemple fallu un moment pour comprendre que Philippe était le frère de Cécile ! Pareil pour leur petits amis et leur maris, difficile de tout mettre à plat rapidement.

De ce fait, on se sent clairement exclu de la lecture. On reste étranger et on a du mal à saisir ou l’auteur veut en venir avec une telle composition pour ce roman. Je n’ai pas compris le but ! Si le fait d’écrire le récit des deux points de vue semblait intéressant on déchante rapidement. Et j’ai réellement trouvé ça dommage parce que le roman aurait pu être passionnant ! L’écriture de Kéthévane Davrichewy est très très belle, aucune difficulté et le tout est très fluide (et heureusement !). J’ai tout de même beaucoup apprécié ce roman, je me suis attachée aux protagonistes et je ne m’attendais absolument pas à cette fin ! Elle laisse un gout d’inachevé mais elle m’a tout de même beaucoup plu !

En définitive, une très bonne histoire et une très belle écriture mais le tout est légèrement entachée par la composition peu banale du récit.

NOTE : ★★★★☆☆

Publicités

2 réflexions sur “Les séparées – Kéthévane Davrichewy.

  1. Je vois qu’on a un avis très proche, mais moi j’ai été bien plus gênée que toi par la construction du livre je crois. Vraiment perturbant, je me sentais perdue dans cette lecture..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s