tumblr_mnbihuAeo61s3himjo1_r1_500

Ayant eu un réel coup de cœur pour le premier tome de cette saga, je me suis empressée de commander le second, jamais une semaine ne m’aura paru aussi longue. Et quand le colis est enfin arrivée avec le tome 02 et 03 j’étais euphorique. J’ai commencé ma lecture le soir même pour la finir quelques heures plus tard en plein milieu de la nuit. Impossible de fermer le bouquin sans en avoir lu les derniers mots.

Delirium 1 / 1.5

« Lena vit dans un monde où le gouvernement impose aux jeunes de 18 ans une opération pour les immuniser contre l’amour. A la veille de son opération, Lena découvre ce sentiment interdit avec Alex et ensemble ils décident de s’enfuir. Mais seule Lena y parvient. Après s’être échappée de Portland dans le Maine, Lena rejoint une communauté d’Invalides – les résistants au système – réfugiée dans la Nature. Là-bas, elle se transforme en guerrière de la résistance. Un futur sans Alex semble d’abord inimaginable, mais Lena va de l’avant. Elle combat pour lui et pour un monde où l’amour ne serait plus considéré comme une maladie. Entraînée dans un mélange explosif de révolution et de contre-insurrection, Lena doit lutter pour survivre et croire encore que l’amour est possible, et plus encore : souhaitable… »

Il est pourtant bien différent du Livre 01. Autant la forme que le contenu. Le premier tome nous présentait chaque chapitre avec des extraits du livre des Trois S. Ici nous retrouvons Léna, le livre est toujours de son point de vue mais nous passons du passé au présent tout au long du roman. Avant et Maintenant alternent pour finir sur un chapitre Maintenant de 80 pages. Le contenu quand à lui diffère énormément aussi. Si Delirium nous offrait une révolte individuelle en la personne de Léna pour l’amour, ici il s’agit d’avantage de révoltes collectives au nom de l’amour.

A la fin du tome 01, nous quittions Léna en pleine nature après son évasion mais sans Alex resté pour mort de l’autre coté de la frontière. Le tome 02 démarre sur un rêve qu’elle fait en classe, là ou elle est infiltrée au nom de la résistance, avec une fausse cicatrice montrant sa guérison. Sa mission tout au long du récit, suivre Jullian Fineman, le fils du dirigeant de l’APASD (l’Association pour une Amérique sans Delirium) jusqu’à ce que tout tourne au fiasco. Le personnage docile que nous connaissions se retrouve au milieu d’inconnus. Elle est prête a faire ses preuves au sein de la Résistance, elle se forge, devient plus forte. Les premiers chapitres sont donc plutôt lents, là pour nous présenter la nouvelle Léna, sa nouvelle vie.

L’ensemble de ce tome alternera entre moments calme (Avant : arrivée dans la nature, adaptation …) et d’actions (Maintenant : 6 mois plus tard, mission de la résistance, rencontre avec Julian…), nous tenant ainsi en haleine tout au long du roman. Lauren Oliver maîtrise son récit d’un bout à l’autre tout en adaptant son écriture. Elle est en effet moins poétique que pour le premier tome de la saga à mon sens, mais on retrouve quelques bribes de ce genre dans divers passages. Lauren Oliver nous présente l’envers du décors, les Invalides, la Nature, les Vengeurs avec des scènes toujours très fortes en émotions.

Nous découvrons de nombreux personnages dans la nature tel que Raven,Tack, Blue mais aussi Julian. Dur dur de ne pas vous spoiler donc je ne m’étendrais pas sur le sujet. J’ai énormément aimé la nouvelle Léna, plus forte, déterminée et très courageuse. Elle reste tout de même très attachée à Alex et son souvenir, comme hantée par lui. Il est omniprésent dans le récit sans l’être réellement et c’est toute la beauté de leur relation qui continu après le premier tome.

Malgré ses nombreuses différences, et quelques moments prévisibles ce deuxième tome reste tout aussi passionnant à lire. Et encore une fois, QUELLE FIN ! Je l’ai attendu tout au long du roman, impossible de me convaincre du contraire depuis la fin du premier livre. J’ai enchaîné le lendemain avec le troisième et dernier tome. Je ne sais pas comment on fait ceux qui ont du attendre une année entière pour avoir la suite, ça me dépasse ! INSOUTENABLE !

NOTE : ★★★★★☆ / ★★★★★★

Publicités

3 réflexions sur “Delirium, Livre 02 – Lauren Oliver.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s