9782253120049

Voilà un livre dont j’entends parler depuis un moment. Il m’intéressait beaucoup puisque sur le thème de ma maternité, du lien mère/enfant. Je souhaite être Auxiliaire Puéricultrice plus tard, j’ai donc un intérêt particulier pour les enfants. Je me souviens avoir appris à la sortie du film qu’il s’agissait d’un livre. J’ai donc voulu lire celui ci avant de voir quoi que ce soit. J’ai cependant beaucoup tardé, car j’ai entendu dire qu’il pouvait dégoûter certaines personnes, allant jusqu’à les persuader de ne pas avoir d’enfants … de quoi laisser perplexe ! J’ai donc emprunter le livre à une amie (Merci Aurélie) et je me suis plongé dans le roman courant Juillet. Il est tellement court que ça été vite lu !

Le livre est certes noir, mais ne m’a pas dégoûtée pour autant. Peut-être parce que je  ne suis pas encore maman, ou que je n’ai pas de désir d’enfants dans l’immédiat. J’ai beaucoup beaucoup aimé l’écriture d’Eliette Abécassis. Parfois cru j’en conviens. Le livre est vrai, réaliste et profond. On suit le personnage de Barbara jusqu’à son accouchement. Heureuse de donner la vie mais à la fois malheureuse pour ce qu’elle va perdre par la suite, à savoir sa jeunesse, son corps, son couple. Le roman est divisée en deux partie distinctes : Avant et après la naissance de Léa.

On assiste ainsi à toutes les grandes étapes d’une grossesse. On connait tout de l’état physique et psychologique de Barbara. Puis l’après accouchement ou surviennent la découverte de l’enfant, le lien d’appartenance mère/enfant et enfin les problèmes de couple. J’ai trouvé la lecture plus enrichissante qu’effrayante. Il est intéressant de savoir que tout n’est pas rose. De pouvoir en apprendre autant sur le sujet dans un roman. On a rarement des témoignages de ce genre, ceux qui se passent/finissent mal.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Barbara, la voir apprendre petit à petit l’instinct et les sentiments maternels auxquels elle était totalement étrangère. Le livre traite ça parfois avec humour mais aussi dans les larmes. Il me semble qu’Eliette Abécassis est professeur de philosophie en plus de romancière. Cela se ressent tout au long du récit qui balance entre roman et essai. L’auteure questionne beaucoup sur la vie et son sens, les expériences qui forgent celle ci. On sent qu’elle est une partie même de son livre et de son personnage, qu’elle connait et maîtrise son sujet et surtout qu’elle a eu des enfants. Tout cela lui permettant d’entrer dans les détails les plus infimes. Elle aide les femmes à faire face à la maternité mais d’une manière différente d’un bouquin du genre « guide à la maternité » puisque le personnage lui même découvre cette nouvelle vie. La fin quand à elle est une petite bombe, j’avoue que j’aurai aimé avoir une suite. On ne sait pas trop comment y réagir. Toujours est-il que j’ai réellement apprécié cette lecture qui me fait découvrir la plume Eliette Abécassis, que je relierai bientôt avec plaisir j’en suis certaine.

NOTE : ★★★★★☆

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s