9782266204972

Voici la chronque du roman de Yasmina Khadra que j’ai lu fin Mai. Il me faisait de l’oeil depuis quelques mois et puis je suis tombée sur l’affiche du film annoncé pour le 29 Mai ! C’était la parfaite occasion de le lire. Manque de peau mon petit cinéma n’a pas sorti l’adaptation, je n’ai pas encore le loisirs de le voir et de pouvoir en juger. On m’avait conseillé ce livre et m’en avait dit beaucoup de bien. J’apprécie ce genre de lecture dont les sujets font malheureusement partis de l’actualité aujourd’hui. Et c’est aussi mon premier roman de Yasmina Khadra (que je croyais être une femme soit disant passant, gros choc en voyant sa photo en quatrième de couverture !).

Amine, chirurgien israélien d’origine palestinienne, a toujours refusé de prendre parti dans le conflit qui oppose son peuple d’origine et son peuple d’adoption, et s’est entièrement consacré à son métier et à sa femme, Sihem, qu’il adore. Jusqu’au jour où, au cœur de Tel Aviv, un kamikaze se fait sauter dans un restaurant, semant la mort et la désolation. Toute la journée, Amine opère les victimes de l’attentat, avec pour tout réconfort l’espoir de trouver le soir l’apaisement dans les bras de Sihem. Mais quand il rentre enfin chez lui, au milieu de la nuit, elle n’est pas là. C’est à l’hôpital, où le rappelle son ami Naveed, un haut fonctionnaire de la police, qu’il apprend la nouvelle terrifiante : non seulement il doit reconnaître le corps mutilé de sa femme mais on l’accuse elle, Sihem, d’être la kamikaze… Amine ne peut tout d’abord admettre que sa femme, qui n’a jamais manifesté un attachement particulier à la cause palestinienne, ait pu commettre un acte aussi barbare. Pourtant, il doit se résoudre à accepter l’impossible quand il reçoit le mot qu’elle lui a laissé. Alors, pour comprendre comment elle a pu en arriver à une telle extrémité, il s’efforce de rencontrer tous ceux qui l’ont poussée à ce geste fou. Et doit écouter sans répit une vérité qu’il ne peut pas entendre.

C’est le genre de résumé qui accrocherai n’importe qui selon moi, ça met l’eau à la bouche et on souhaite déjà avoir lu la moitié de l’oeuvre. Je trouvais très intéressant de traiter ce genre de sujet, de découvrir ce personnage qu’est Amine et de vivre avec lui ce choc qui réduit en miettes tout ce qu’il avait bâti. On fait ce voyage avec lui, ce retour en arrière, cette traque de ceux qu’ils jugent coupable de l’acte commis par sa femme. Lui qui consacre ses journée à sauver des vies.

Yasmina Khadra par sa plume nous plonge dans cet attentat, ce geste incompréhensible tout d’abord pour finalement nous menait à tout ce questionnement chez Amine (comme pour nous) sur tout les fondement de cette haine entre deux peuples.  En tant qu’Arabe aurait il du ne pas s’intégrer dans la société Israélienne ? Est ce une trahison d’avoir une vie rangée et confortable à Tel-Aviv ? Le choix de commettre un attentat est-il un choix conscient ou au contraire guidé par toutes sortes de gourous privé de pitié ? Comment comprendre ? Faut-il pardonner ? Pardonner est-il même possible?  Le thème est aussi complexe, passionnant qu’impossible à résoudre, on ressent  le coté sombre et noir de l’histoire à chaque page, le tout accentué par la chaleur omniprésente.

Cependant, cette lecture n’a pas été un coup de cœur. Le récit nous offre « seulement » une réflexion et c’était surement l’effet désiré par l’auteur mais le style d’écriture, même s’il est assez entraînant ne m’a pas énormément touché. Le sujet est fort et violent, cette violence m’a manqué chez le personnage principal que j’ai trouvé trop bon, trop linéaire. J’aurai aimé une reaction plus forte de sa part, ne serait-ce qu’une violence verbale ?! Je suis tout de même heureuse d’avoir lu ce livre, j’ai à la fois très hâte de lire mon prochain Yamina Khadra (Les sirènes de Bagdad) mais je redoute cependant d’avoir affaire au même type de récit plongé au Moyen-Orient. A voir donc !

Note : ★★★★★☆

Publicités

2 réflexions sur “L’attentat – Yasmina Khadra.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s